Benoît Badiashile

Monaco fixe un prix XXL pour Badiashile : Mercato

Le club du Sevilla FC est à la recherche de Benoît Badiashile pour remplacer Jules Koundé, l’arrière central du club Benoît Badiashile ne peut pas être acquis moins cher que 50 millions d’euros si l’AS Monaco veut l’acquérir. Sur le Rocher, Badiashile a encore deux ans de contrat à courir.

Benoît Badiashile
Benoît Badiashile

En vendant le milieu de terrain Aurélien Tchouaméni au Real Madrid pour un montant de 100 millions d’euros, bonus compris, le Football Club de Monaco a prouvé son talent pour créer, cultiver et commercialiser de jeunes talents. L’expertise monégasque pourrait d’ailleurs déboucher sur un nouveau succès lors de la période des transferts !

Ce n’est pas Monaco qui est vendeur, mais plutôt…

Dès lundi, le journal français L’Equipe rapporte que Benoît Badiashile se verrait offrir environ 50 millions d’euros par les dirigeants asémistes ! Actuellement âgé de 21 ans, il a signé un contrat jusqu’en 2024 et a été nommé dans l’arrière-garde de Philippe Clément. Par ailleurs, l’ASM n’est ni vendeur ni acheteur, mais est ouvert à accepter une offre en fonction de ses exigences.

Un accord a été refusé pour Séville

Plus précisément, il n’y a aucune garantie que l’offre parvienne à destination dans un avenir proche. Au cours des dernières années, Espoirs a été poursuivi par de grands clubs tels que Manchester United et Chelsea , qui continuent tous deux à s’intéresser à lui. Pourtant, c’est surtout en Liga que le jeune limougeaud a gagné en popularité ces derniers temps.

On en trouve de nombreux exemples au FC Barcelone ainsi qu’au FC Séville notamment. Menacés de se passer de Jules Koundé, en route pour le Barça pour 50 millions d’euros (+10 millions d’euros de bonus), les Andalous envisagent de le remplacer par un Monégasque.

Conclusion

Ces derniers jours, des discussions ont eu lieu entre les dirigeants des deux équipes, mais aucune décision n’a encore été prise par le club espagnol concernant son budget suite à la vente de Koundé. Les Sévillans n’ont pas reculé lorsqu’ils ont essayé, suggérant qu’il serait possible d’inclure l’attaquant Youssef En-Nesyri dans la transaction, afin de réduire le coût.

Le club princier n’a évidemment pas hésité à accepter l’offre, puisque les termes de l’offre étaient clairs comme de l’eau de roche pour ses prétendants : avec ou sans argent !

 

 

 

Leave a Comment

Your email address will not be published.